Bachelorette de Leslye Headland

Bachelorette

Bachelorette

Après sa présentation en première internationale sur la Piazza Grande lors de la 65ème édition du Festival del film Locarno, Bachelorette sort aujourd’hui en France, distribué par Mars Distribution.
Trois amies sont invitées à être demoiselles d’honneur au mariage d’une ancienne camarade de classe qu’elles ridiculisaient au lycée. Jalouses et amères que leur souffre douleur, une jeune femme rondouillarde surnommée poétiquement Pig Face, ait trouvé l’âme sœur avant elles, les trois célibataires vont tout faire, volontairement ou non, pour ruiner la cérémonie, notamment en déchirant par accident la robe de mariée le soir précédant les noces. Comédie catastrophe construite autour des sentiments et des comportements les moins nobles, Bachelorette fait partie d’un projet ambitieux et très original de la dramaturge, scénariste et réalisatrice Leslye Headland. Elle signe ici son premier long métrage de cinéma mais elle est déjà l’auteur d’une œuvre théâtrale qui comprend une série sur les sept péchés capitaux. La pièce « Bachelorette » est initialement sur la gourmandise, mais le film compile une liste presque exhaustive de péchés tels que l’envie, la luxure ou la colère, déclinés tout au long de cette folle nuit de désastres, débauches et psychodrames dans une avalanche de situations et de répliques hilarantes. Il fallait sans doute une réalisatrice pour pointer du doigt tous les travers de ses contemporaines, jeunes femmes riches et belles qui semblent avoir perdu tout repère moral et le sens de la réalité (voir le rôle primordial de l’abus de cocaïne dans le récit) et mettre en scène une satire aussi féroce de la bourgeoisie blanche américaine. Ce trio de diablesses est interprété par trois actrices remarquables, aussi belles que drôles et talentueuses. On ne présente plus Kirsten Dunst, inoubliable chez Sofia Coppola et Lars von Trier, impressionnante en monstre de jalousie et de frustration sous le vernis de l’élégance et du contrôle de soi. Isla Fisher, madame Sacha Baron Cohen à la ville, est l’une des actrices les plus en vue de la nouvelle comédie américaine (on a pu l’apprécier dans Serial noceurs, Confessions d’une accro au shopping ou la série télé « Bored to Death ».) Quant à Lizzy Caplan, c’est la nouvelle égérie de la comédie américaine, avec un tempérament comique extraordinaire que l’on a déjà pu remarquer au cinéma et surtout à la télévision (elle a débuté dans « Freaks & Geeks » et elle est géniale dans « Party Down ».)

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

2 Responses to Bachelorette de Leslye Headland

  1. je n’ai pas vu ce film mais je vous crois sur parole. Je vais essayer de rattraper mon retard sur la comédie américaine contemporaine…

  2. TANK says:

    Isla Fisher était très bien dans l’excellent Hot Rod, aux côtés du si sympathique Andy Samberg !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s