Image Problem de Simon Baumann et Andreas Pfiffner

Image Problem (2012)

Image Problem (2012)

Ceux qui n’ont jamais ri à un documentaire suisse doivent absolument voir Image Problem, premier film au culot, à l’humour et à l’intelligence salvateurs. Andreas Pfiffer et Simon Baumann estiment que la Suisse souffre depuis quelques années d’un déficit d’image et d’une mauvaise réputation à l’étranger à cause de divers scandales bancaires, fiscaux et économiques. Le projet des deux jeunes cinéastes de restaurer l’image ternie de leur patrie en recueillant de nombreux témoignages à travers la Suisse (alémanique) débouche sur l’effet inverse et se transforme en jeu de massacre où triomphent l’ironie et l’impertinence. Des couches les plus populaires jusqu’au sommet de la pyramide sociale, les deux cinéastes provoquent avec des questions à la fausse ingénuité des réactions embarrassées ou embarrassantes de personnes interrogées au sujet des étrangers en Suisse, de la xénophobie ou de l’indifférence ordinaire de certains Suisses pour le reste du monde. Les méthodes de tournage de Baumann et Pfiffner, jeunes garçons venus du monde de la musique, évoquent celles de Michael Moore ou de Sacha Baron Cohen, lorsqu’ils s’invitent au siège social d’une société de matières premières et provoquent la colère du service de sécurité, ou qu’ils tentent de piéger leurs interlocuteurs au téléphone. Leur humour dévastateur et le regard implacable mais non dénué de malice qu’ils posent sur la Suisse renvoient aussi à la relation amour haine qu’entretient Ulrich Seidl avec l’Autriche dans ses premiers essais documentaires.

Le film est sorti le 20 septembre dans les salles de la Suisse alémanique (distribué par Frenetic) où il rencontre un beau succès critique et public. Sa réception fut plus polémique lors du Festival del film Locarno (Concorso internazionale, première mondiale) où il amusa beaucoup le public, fit grincer quelques dents et provoqua la colère ou l’indignation de plusieurs critiques suisses, surtout romands, sans doute énervés par le mauvais esprit potache et irrespectueux de leurs jeunes compatriotes mais surtout par l’absence totale de la Suisse romande dans le film (sans parler de la Suisse italienne). Y aura-t-il un Image Problem 2 sur la Romandie et un Image Problem 3 sur le Tessin ? Là aussi il y a des problèmes, mais peut-être pas assez d’images…

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

One Response to Image Problem de Simon Baumann et Andreas Pfiffner

  1. Pingback: Auswandererblog - Blog von Olivier Père

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s