Excellence Award Moët et Chandon du 65ème Festival del film Locarno à Gael García Bernal

No

No

La Mauvaise Education

La Mauvaise Education

La Science des rêves

La Science des rêves

Nous l’avons annoncé la semaine dernière. Après Charlotte Rampling lors de la cérémonie d’ouverture, le comédien mexicain Gael García Bernal sera le deuxième artiste à recevoir l’Excellence Award Moët et Chandon lors de la prochaine édition du Festival del film Locarno, à l’occasion de la présentation de No de Pablo Larraín sur la Piazza Grande. Nous montrerons également deux films avec Bernal, La Mauvaise Education de Pedro Almodóvar et La Science des rêves de Michel Gondry. Une rencontre avec le public sera animée par Jay Weissberg de Variety.
Né en 1978 à Guadalajara au Mexique dans une famille de comédiens, Gael García Bernal joue dès l’enfance au théâtre puis à la télévision. Il est remarqué dans deux films emblématiques du renouveau du cinéma mexicain, Amours chiennes (2000) de Alejandro González Iñárritu et Et… ta mère aussi (2001) de Alfonso Cuarón. En 2002 Gael García Bernal interprète le rôle principal du Crime du père Amaro, le plus gros succès commercial du cinéma mexicain. C’est le début d’une brillante carrière internationale, à Hollywood et en Espagne où il s’impose comme l’un des acteurs les plus doués de sa génération. 2004 est l’année de la consécration pour le comédien qui incarne Ernesto « Che » Guevara dans Carnets de voyage de Walter Salles et un travesti manipulateur dans La Mauvaise Education de Pedro Almodóvar. Michel Gondry lui offre un rôle de doux rêveur dans La Science des rêves en 2006 et il retrouve la même année Iñárritu avec Babel. Gael García Bernal est également producteur et réalisateur. Il a réalisé en 2007 le long métrage Déficit et a participé depuis à deux films collectifs. Il a crée avec Diego Luna et Pablo Cruz la société Canana qui a pour ambition de promouvoir le cinéma mexicain indépendant.
En 2011 Gael García Bernal apparaissait dans The Loneliest Planet de Julia Loktev, l’un des titres les plus remarqués de la compétition du Festival de Locarno. Il sera cette année pour la première fois à Locarno pour recevoir l’Excellence Award et introduire sur la Piazza Grande l’excellent No de Pablo Larraín sur les années sombres de la dictature de Pinochet.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s