Trois Sœurs de Milagros Mumenthaler

Trois Soeurs (Abrir puertas y ventanas)

Trois Soeurs (Abrir puertas y ventanas)

Le premier film de Milagros Mumenthaler Trois Sœurs (Abrir puertas y ventanas) a remporté le pardo d’oro et le prix d’interprétation féminine à la jeune Maria Canale lors du 64eme Festival del film Locarno. Il a déjà été distribué en Suisse par Look Now ! et il sort demain en France distribué par Happiness dist.

Le titre français n’est pas idiot puisqu’on pense beaucoup à Tchekhov devant ce film remarquable d’intelligence et de délicatesse.

Trois Soeurs (Abrir puertas y ventanas)

Trois Soeurs (Abrir puertas y ventanas)

Le film se concentre sur les relations entre trois jeunes sœurs qui, après la mort de leur grand-mère qui s’occupait d’elles, doivent se débrouiller seules et prendre des décisions qui petit à petit les font passer du monde de l’adolescence à l’âge adulte. Marina se consacre à ses études tout en se souciant de la bonne gestion du foyer tandis que Sofia se concentre sur son apparence et les biens matériels; quant à Violeta, elle flâne de la chambre au salon, recevant occasionnellement la visite d’un homme plus âgé. Désaccords, rigolades, mesquineries et gestes d’affection rythment cette période de transition et d’incertitude, jusqu’à ce jour d’automne où Violeta disparaît sans crier gare. Les trois filles vivent confinées dans une maison de Buenos Aires qu’elles ne quittent pratiquement pas pendant tout le film, qui devient le quatrième personnage principal du film et dont les portes et les fenêtres, pour reprendre le titre original, sont autant d’ouvertures – ou de clôture – sur le monde extérieur. La maison n’est rien d’autre que la représentation métaphorique de la grand-mère décédée dont la présence hante encore les lieux, mais aussi l’esprit des trois sœurs qui réagissent différemment à cette nouvelle liberté qui se traduit par une grande vacance et un désœuvrement physique et psychologique. Milagros Mumenthaler est née en Argentine en 1977. Sa famille s’installe en Suisse, où elle vit jusqu’ à l’âge de dix-sept ans avant de retourner dans son pays natal pour y étudier le cinéma à l’Universidad del cine de Buenos Aires, d’où elle sort diplômée en 2004. En 2000, elle réalise son premier court métrage ¿Cuándo llega papá?, suivi de trois autres: El patio (2003), Cape Cod (2003) et Amancay (2005). Abrir puertas y ventanasa été soutenu à l’écriture par la Cinéfondation, la Résidence du Festival de Cannes et la Direction du développement et de la coopération DDC. Milagros Mumenthaler réussit à instaurer une ambiance très sensuelle et féminine, aidée par le talent et le naturel de ses jeunes interprètes. Le film est atypique puisqu’il s’agit d’une coproduction entre la Suisse et l’Argentine, entièrement tourné à Buenos Aires, qui correspond à la culture et l’expérience de la réalisatrice qui a grandi et appris le cinéma entre les deux pays. Il démontre qu’avec une grande économie de moyens, on peut réussir un beau film centré sur les émotions et l’études de caractères, avec une mise en scène et une direction d’actrices extrêmement sensible et maîtrisée qui laisse espérer un bel avenir à la réalisatrice. Le film, victorieux à Locarno, a ensuite remporté d’autres prix (notamment au Festival de Mar del Plata) et a été présenté dans de nombreux festivals internationaux. A ne pas rater.

Trois Soeurs (Abrir puertas y ventanas)

Trois Soeurs (Abrir puertas y ventanas)

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s