Hell de Tim Fehlbaum

Hell

Hell

Hell de Tim Fehlbaum sort en DVD et Blu-ray le 13 juin en France, édité par M6 vidéo. Le film avait été présenté en première mondiale sur la Piazza Grande en séance de minuit lors de la 64ème édition du Festival del film Locarno en 2011, où il avait connu un grand succès. Succès non démenti lors de la carrière festivalière internationale du film (Gérardmer, Sitges, …) où il a remporté de nombreux prix. Le pari n’était pas gagné d’avance, et nous nous réjouissons d’avoir participé à la révélation du film et accompagné les débuts prometteurs d’un jeune cinéaste suisse.

Les films post apocalyptiques constituent un sous-ensemble fécond de la science-fiction anglo-saxonne. Les catastrophes écologiques ou nucléaires et leurs conséquences désastreuses, l’organisation des survivants et le retour à la barbarie ont régulièrement inspiré les scénaristes, de la Guerre froide des années 60 (Panique année zéro de Ray Milland) jusqu’à nos jours (The Road, d’après le magnifique roman de Cormac McCarthy) en passant par le populaire Mad Max 2 de George Miller qui engendra un nombre incalculable d’imitations américaines, australiennes et aussi européennes (surtout en Italie). Hell s’inscrit dans cette tradition, mais il a la particularité d’être suisse et d’être signé par Tim Fehlbaum, jeune cinéaste né à Bâle dont c’est le premier long métrage. Le film s’attache à un petit groupe humain, rescapé sur une terre transformée en désert brûlant après une vague de tempêtes solaires. La quête de carburant et d’eau est incessante, et il faut protéger les corps et les véhicules des intrusions meurtrières des rayons de soleil. Cependant, l’homme demeure le principal danger avec les attaques surprises de hordes de pillards retournés à l’état sauvage écumants les routes et les forêts. Tim Fehlbaum fait preuve d’un véritable talent pour créer une atmosphère de fin du monde à partir de décors quotidiens et la distribution réunit plusieurs générations d’excellents comédiens, de Stipe Erceg à Angela Winkler.

Le film est une coproduction entre la Suisse et l’Allemagne et on retrouve au générique les noms prestigieux de Ruth Waldburger (productrice de La Petite Chambre succès du cinéma suisse découvert à Locarno l’année dernière mais aussi de Godard, Tarr…) et de Roland Emmerich (grand spécialiste de l’apocalypse à l’écran), producteur exécutif de ce divertissement idéal pour attendre  la fin de 2012 – et la fin du monde – avec sérénité.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s