The Substance – Albert Hofmann’s LSD de Martin Witz

The Substance - Albert Hofmann's LSD

The Substance - Albert Hofmann's LSD

Le saviez-vous ? La Suisse n’est pas seulement le pays du fromage, des montres et des banques, mais aussi du LSD.

C’est ce que nous apprend un documentaire à la fois drôle, intelligent et instructif, The Substance de Martin Witz, découvert en première mondiale lors du 64ème Festival del film Locarno, dans la section « cinéastes du présent ».

En 1943, le chimiste Albert Hofmann fait dans son laboratoire bâlois la découverte fortuite d’une substance jusqu’alors inconnue. La testant sur lui-même, il prend conscience de l’extrême puissance de ce principe actif permettant de modifier radicalement la perception humaine. Il ignore encore que son LSD va changer la face du monde. Dans les années 1950, les psychiatres recourent à la substance comme médicament et celle-ci devient un outil d’exploration de la psyché humaine. Le phénomène prend toute son ampleur lorsque cette « bombe atomique de l’esprit » se propage hors de l’hôpital au début des années 1960 : le LSD semble fait pour les gens en marge de la société d’abondance. Au début des années 1970, cette substance à l’effet traître est mise sur liste noire. A l’heure où certaines drogues psychédéliques pourraient être utilisées dans un cadre légal, s’apprête-t-on à reconsidérer aujourd’hui le LSD comme un médicament, à l’instar d’Albert Hofmann?

Albert Hofmann est mort à l’âge de 102 ans en 2008. Tout au long de sa vie, Hofmann s’est prononcé en faveur d’une légalisation des substances psychédéliques comme le LSD pour la recherche scientifique, avec beaucoup d’optimisme et en désaccord avec une utilisation récréative prônée par le gourou américain des drogues hallucinogènes Timothy Leary. Il a eu le temps avant de mourir de participer à ce documentaire, dans lequel il témoigne devant la caméra de Martin Witz.

Après sa distribution en Suisse allemande où il a obtenu beaucoup de succès, The Substance sort aujourd’hui vendredi 16 mars dans les salles de la Suisse italienne. Il a été coproduit par Ventura Film, dynamique société de production tessinoise, en collaboration avec la RSI – Radiotelevisione Svizzera. Le distributeur pour toute la Suisse est Frenetic Films.

The Substance fait partie des nominés dans la catégorie meilleur documentaire aux Quartz 2012 qui récompensent chaque année les meilleurs films suisses. Un autre documentaire découvert à Locarno l’été dernier concourt dans la même catégorie : Vol spécial de Fernand Melgar (sortie en France le 28 mars), autre succès sur le territoire helvétique.

The Substance - Albert Hofmann's LSD

The Substance - Albert Hofmann's LSD

Les autres films sélectionnés au Festival del film Locarno et nominés aux Quartz sont : Abrir puertas y ventanas de Milagros Mumenthaler (meilleur film de fiction), Hell de Tim Fehlbaum (meilleur film de fiction, meilleur scénario), Chasse à l’âne de Maria Nicollier et L’Ambassadeur & moi de Jan Czarlewski (meilleur court métrage). Nous souhaitons bonne chance à tous les candidats et nous les accompagnerons lors de la Cérémonie de remise des prix qui aura lieu le samedi 17 mars à Lucerne.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s