Monthly Archives: March 2012

Queimada de Gillo Pontecorvo

La mode du western italien est contemporaine d’une contestation politique qui s’exprima un peu partout dans le monde. Une partie du cinéma italien entre 67 et 70, ouvertement engagée ou plus opportuniste, est une illustration dialectique de la lutte des … Continue reading

Posted in Uncategorized | Leave a comment

La Cible hurlante de Douglas Hickox

Un homme en prison depuis onze ans apprend de sa femme qu’elle est enceinte. Fou de rage, il s’évade avec la complicité d’un autre prisonnier et cherche à la tuer. (Ivre) mort en 1999 dans un bar de Malte, sur … Continue reading

Posted in Uncategorized | 7 Comments

John Carpenter

Assaut (Assault on Precint 13, 1976) vient de sortir en France dans une édition blu-ray (chez Metropolitan Filmexport) qui rend justice à la force visuelle d’un film de pure mise en scène, avec un sens du cadre, du rythme et … Continue reading

Posted in Uncategorized | 4 Comments

Cutter’s Way d’Ivan Passer au Festival de Fribourg

Lorsque mon ami Thierry Jobin, nouveau directeur artistique du Festival de Fribourg qui démarre aujourd’hui (jusqu’au 31 mars) m’a demandé de choisir un film pour une carte blanche au Festival de Locarno lors de sa première édition à la tête … Continue reading

Posted in Uncategorized | 3 Comments

Le Policier de Nadav Lapid (english version below)

Au 64ème Festival del film Locarno, où il était présenté en première internationale en compétition, Le Policier (Hashoter) de Nadav Lapid a gagné le Prix spécial du jury. Montré avec succès dans de nombreux festivals du monde entier (et notamment … Continue reading

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Hashoter (Policeman) by Nadav Lapid

It has been a long time since a first feature film has displayed such masterly direction, such a sense of connection to the films of Godard, Bresson, Fassbinder, Kubrick and Haneke, and giving more perceptive viewers such a conviction of … Continue reading

Posted in Uncategorized | Leave a comment

The Swimmer de Frank Perry

C’est un des secrets les mieux gardés du cinéma américain. Longtemps inconnu et invisible, anomalie hollywoodienne comme les studios savaient en produire dans les années 60 et 70, pour le meilleur et pour le pire, The Swimmer (1968) est un … Continue reading

Posted in Uncategorized | 4 Comments