Conférence de presse du 64ème Festival del film Locarno : De la suite dans les idées

La sélection du 64ème Festival del film Locarno a été dévoilée le 13 juillet.
Le Festival del film Locarno poursuit sa mutation ébauchée l’année dernière avec encore l’idée de réduire le nombre de films afin de leur garantir une meilleure visibilité tout en proposant diverses entrées, attractives et séduisantes, sur les cinémas du monde, le cinéma contemporain sous toutes ses formes et l’histoire du cinéma.
Cette année le Concorso Internazionale proposera 20 longs métrages parmi lesquels 14 en premières mondiales. Cette compétition à la fois généreuse et exigeante réunit plusieurs noms importants du cinéma contemporain, auteur d’une œuvre déjà saluée dans les plus grands festivals, et aussi de jeunes auteurs émergents du monde entier dont le talent et la maîtrise les imposent dès leurs premiers ou deuxièmes films en Compétition Internationale.
Parmi les cinéastes confirmés on découvre la libanaise Danielle Arbid (Beirut Hotel, avec Charles Berling), familière du Festival del film Locarno où elle fut déjà primée pour ses premiers films vidéo ; le français Laurent Achard (Dernière Séance) déjà lauréat du Pardo de la mise en scène pour son film précédent Le Dernier des fous ; le franco-algérien Rabah Ameur-Zaïmeche qui vient pour la première fois à Locarno avec son quatrième film Les Chants de Mandrin (avec Jacques Nolot), déjà lauréat du Prix Jean-Vigo 2011 ; Nicolas Klotz et Elisabeth Perceval (eux aussi pour la première fois à Locarno) et leur nouveau film Low Life ; le japonais Shinji Aoyama et son nouveau film Tokyo Kouen ; Mia Hansen-Løve (qui avait présenté un court métrage à Locarno avant de connaître le succès que l’on sait avec Tout est pardonné et Le Père de mes enfants) et son troisième film Un amour de jeunesse ; Fernand Mélgar et son nouveau documentaire Vol spécial après la remarquée Forteresse ; l’Américaine Julia Loktev et son second long métrage The Loneliest Planet tourné en Georgie avec Gael Garcia Bernal ; le chilien Sebastian Lelio et son troisième film El Ano del tigre. A ces auteurs et ces films viennent s’ajouter les nouveaux noms à suivre de la scène cinématographique comme le roumain Adrian Sitaru qui s’était fait remarquer avec son premier film Picnic et dont nous montrons le second long métrage Best Intentions ; le suisse Frédéric Choffat avec le film Mangrove co-réalisé avec Julie Gilbert ; les frères De Serio déjà remarqués pour leurs documentaires et leurs films vidéo et qui signent avec Sette opere di misericordia leur première œuvre de fiction ; le palestinien Tawfik Abu Wael et son deuxième film Tanathur ; Azazel Jacobs et son deuxième film Terri avec John C. Reilly ; Katsuya Tomita, représentant de la nouvelle génération du cinéma japonais avec son nouveau film Saudade. Enfin le Concorso Internazionale sera le lieu cette année de plusieurs révélations importantes, avec des premiers films plus que prometteurs : Abrir Puertas y ventanas de Milagros Mumenthaler, coproduction suisse entièrement tournée à Buenos Aires avec des comédiens argentins ; Another Earth de Mike Cahill (Etats-Unis) ; Hashoter de Nadav Lapid (Israël) ; Onder Ons de Marco van Geffen (Pays-Bas), sans oublier l’ovni de la sélection, le documentaire d’animation roumain Crulic mis en scène par Anca Damian.

A côté de cette compétition internationale une dizaine de films hors compétition propose un panorama d’œuvres du monde entier, documentaires, essais cinématographiques, moyens métrages en premières mondiales ou internationales ou films de fiction en premières européennes. On y découvrira entre autre le nouveau documentaire de Stefano Savona sur la révolution égyptienne (Tahrir), un essai documentaire par Luca Guadagnino sur l’imaginaire colonial de l’Italie à travers témoignages et archives (Inconscio italiano), Carte blanche d’Heidi Specogna (Suisse), Gotthard Schuh. Una visione sensuale del mondo de Villi Hermann (Suisse)…
On y verra aussi les nouveaux essais cinématographiques de Raya Martin, Lisandro Alonso et Albert Serra, le nouveau programme du Jeonju Digital Project constitué de courts métrages de Jean-Marie Straub, José Luis Guerin et Claire Denis…
On pourra aussi y découvrir en première européenne Let the Bullets Fly de Jian Wen, fresque historique, comique et picaresque interprétée par Chow Yun Fat, Jian Wen et Carina Lau qui figure déjà parmi les plus gros succès et les titres les plus importants de l’histoire du cinéma chinois.

La compétition « Cinéastes du présent », plus compacte que l’année dernière (14 longs métrages, 9 premières mondiales) est toujours dédiée aux premières et deuxièmes œuvres cinématographiques des jeunes auteurs du monde entier, ouverte à la fiction comme au documentaire. On y découvrira des films en provenance du Portugal, de Chine, d’Argentine, d’Italie, de France (Nana de Valérie Massadian), de Suisse (un documentaire sur l’invention du LSD), des Philippines, des Etats-Unis, du Kazakstan, et aussi un film coréen tourné en Ouzbékistan. Cette section témoigne d’une ouverture sur le monde et des pays émergents sur la carte du cinéma mondial (Asie centrale et du Sud-Est) ainsi qu’une attention particulière aux cinéastes les plus originaux et doués de la scène indépendante américaine (The Color Wheel d’Alex Ross Perry, Without de Mark Jackson).

La section « Pardi di domani » dévolu aux courts métrages et qui a fêté l’année dernière son vingtième anniversaire s’enrichit d’une nouvelle section hors compétition, « corti d’artisti » qui réunit des films courts à la frontière du cinéma et des arts plastiques et signés par des artistes-cinéastes ou des cinéastes-artistes (Raya Martin, Ben Rivers, Tzu Nyen Ho…). Comme à son habitude la section « corti d’autori » présentera des films de cinéastes qui ont déjà mis en scène des longs métrages comme Joao Pedro Rodrigues et Joao Rui Guerra da Mata, Sophie Letourneur (qui tournera un moyen métrage pendant le festival), Marian Crisan mais aussi le nouveau court de l’acteur Louis Garrel (La Règle de trois) et un film des photographes René Burri et Marco D’Anna (Projet Corrida).

Les séances spéciales présenteront des films restaurés ou en copies neuves (L’Ombre des anges de Daniel Schmid, présenté par Ingrid Caven et Renato Berta ; Despair de Rainer Werner Fassbinder ; Lo zio di Brooklyn de Franco Maresco et Daniele Cipri), un salut à Jean-Marie Straub avec la projection de ses trois nouveaux courts métrages (adaptés de Barrès, Pavese, Kafka) dont deux en première mondiale.
Seront également projetés en séances spéciales les films des cinéastes et artistes auxquels le festival rend hommage : Claudia Cardinale, Abel Ferrara, Mike Medavoy, Bruno Ganz (avec aussi la première mondiale sur la Piazza Grande de son nouveau film Sport de filles de Patricia Mazuy), Claude Goretta, Hitoshi Matsumoto, Anri Sala…
Le Festival del film Locarno saluera le courage de Jafar Panahi, condamné à six ans de prison et à une interdiction d’exercer son métier de cinéaste pendant vingt ans pour avoir critiqué le régime iranien, en projetant son second long métrage Le Miroir, Léopard d’or au Festival del film Locarno en 1997.

Enfin, la grande rétrospective du festival sera cette année dédiée à Vincente Minnelli, dont tous les films seront projetés. Comme pour Ernst Lubitsch en 2010 les séances seront accompagnées de présentations de critiques et cinéastes, avec aussi une intervention du philosophe Jacques Rancière. Leslie Caron évoquera son travail avec le maître de la comédie musicale, à l’occasion de la publication en français de son autobiographie « Une Française à Hollywood » et Un Américain à Paris sera projeté sur la Piazza Grande.

Cette année la Piazza Grande accueillera une programmation riche, événementielle et éclectique, avec des films en premières mondiales, internationales ou européennes, mais aussi des titres majeurs de la compétition officielle du Festival de Cannes en avant-première suisse : Le Havre d’Aki Kaurismäki (en présence de Kati Outinen et André Wilms) et Drive de Nicolas Winding Refn (prix de la mise en scène, en présence du réalisateur).
Nous aurons l’honneur de recevoir sur la Piazza Grande Harrison Ford, Daniel Craig, Olivia Wilde et Jon Favreau pour la première européenne du film Paramount Cowboys & Aliens, le samedi 6 aout. Autour de cet événement, des comédies (L’Art d’aimer ; Friends with Benefits), thrillers (Headhunters), drames et films d’aventures du monde entier, ainsi que de nombreux invités viendront illuminer les soirées de la Piazza Grande et du Festival del film Locarno, dont l’ouverture sera également sous le signe du grand spectacle, de la science-fiction et du cinéma hollywoodien avec la projection du formidable Super 8 de J.J. Abrams, produit par Steven Spielberg.

Piazza Grande, Locarno.
Piazza Grande, Locarno. © Festival del film Locarno
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

6 Responses to Conférence de presse du 64ème Festival del film Locarno : De la suite dans les idées

  1. Ludovic says:

    J’ai hâte d’y venir pour la première fois, malgré l’éloignement géographique! Par contre, j’ai une petite question concernant les films non projetés sur la Piazza Grande: où peut-on trouver les horaires/dates de diffusions de tous ces films? Merci bien!

  2. Charlotte says:

    Je suis certaine que vous rencontrerez l’enthousiasme du public et de la presse. Des obligations familiales m’empêchent malheureusement de pouvoir venir au Festival mais je ferai tout pour m’arranger l’année prochaine afin de découvrir votre troisième édition. Bon festival!

  3. Charlotte says:

    Quelles belles sélections! Bravo!

    • Merci Charlotte. Des films et des événements que nous avons hâte de partager avec les spectateurs du Festival del film Locarno, j’espère que vous en ferez partie.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s