Cannes 2011 Day 2

Les obligations professionnelles qui m’amènent à Cannes (projections et rendez-vous au Marché) m’empêchent d’être parfaitement synchrone avec les films du jour et les réactions de mes amis critiques et cinéphiles qui suivent quotidiennement les différentes sections. Sentiment de frustration, mais j’attrape quand même quelques films de la compétition. J’ai décidé de faire ce blog pour écrire sur ce et ceux que j’aime dans le cinéma, je ne vais donc pas perdre trop de temps sur Nanni Moretti, à mes yeux un des cinéastes le plus surestimé du cinéma contemporain, dont le meilleur film (La messe est finie) remonte à bien longtemps. Avec Habemus papam, la messe est dite, et celui que certains considèrent encore aveuglément comme le seul héritier du grand cinéma italien signe une comédie intellectuelle qui possède la particularité d’être ni drôle ni intelligente. Mieux vaut se souvenir de Michel Piccoli dans l’admirable Je rentre à la maison de Manoel de Oliveira.

À Locarno aussi, habemus palmam.À Locarno aussi, habemus palmam.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s