L’inquiétude demeure pour Jafar Panahi et Mohamad Rasoulof

Voici un large extrait du communiqué de presse envoyé par la Cinémathèque française cette semaine. “A l’initiative du Festival de Cannes, de la SACD et de la Cinémathèque française, rejoints par de très nombreuses associations, festivals et organisations, parmi lesquels le Festival del film Locarno, l’appel en faveur de Jafar Panahi et Mohamad Rasoulof a déjà été signé par 20.000 personnes, dans le monde entier.

Parmi elles de nombreux cinéastes : Theo Angelopoulos, Olivier Assayas, Patrice Chéreau, Francis Ford Coppola, Costa-Gavras, David Cronenberg, Luc et Jean-Pierre Dardenne, Guillermo del Toro, Abel Ferrara, Milos Forman, Terry Gilliam, Michel Gondry, James Gray, Christophe Honoré, Alejandro Gonzalez Inñarritu, Wong Kar-wai, Aki Kaurismäki, Emir Kusturica, John Landis, Claude Lanzmann, David Lynch, Chris Marker, Michael Moore, Yolande Moreau, Nanni Moretti, Michel Ocelot, François Ozon, Raoul Peck, Sean Penn, Sam Raimi, Jean-Paul Rappeneau, Carlos Reygadas, Jacques Rivette, Walter Salles, Marjane Satrapi, Barbet Schroeder, Steven Soderbergh, Oliver Stone, Hong Sang-soo, Quentin Tarantino, Bertrand Tavernier, Gus Van Sant, Agnès Varda, Apichatpong Weerasethakul…
Des acteurs et actrices : Nathalie Baye, Claudia Cardinale, Alain Delon, Catherine Deneuve, Isabelle Huppert, Thierry Lhermitte, Helen Mirren, Jeanne Moreau, Hanna Schygulla…
Des écrivains et des personnalités : Elisabeth Badinter, Robert Badinter, Russel Banks, Tahar Ben Jelloun, J. M. Coetzee, Antoine Gallimard, André Glucksmann, Georges Kiejman, Marc Levy, Catherine Millet, Patrick Modiano, Marie NDiaye, Katherine Pancol, François Weyergans…

Le sort réservé à Jafar Panahi et Mohamad Rasoulof demeure à ce jour totalement incertain. Leur condamnation à six ans de prison ferme a été confirmée par le tribunal de Téhéran. S’agissant de Jafar Panahi, cette peine est alourdie d’une interdiction d’exercer toute activité liée au cinéma, d’entrer en contact avec les médias et organisations culturelles internationales.

Le Festival de Cannes, la SACD, la Cinémathèque française s’associent en prenant une initiative commune : durant tout le mois de février, chaque jour à 18 heures, les films de Jafar Panahi et Mohamad Rasoulof seront projetés à la Cinémathèque française : Le Ballon blanc, Le Cercle, Hors jeu, Le Miroir et La Parabole/L’Accordéon de Jafar Panahi, La Vie sur l’eau et White Meadows (film encore inédit, sortie en France prévue pour le deuxième semestre 2011) de Mohamad Rasoulof.

Toutes les recettes liées à cette programmation seront versées à l’association des Amis de Jafar Panahi.

Ces trois organisations convient à une Conférence de presse, mercredi 2 février à 17 heures à la Cinémathèque française.”

Des initiatives en faveur des deux cinéastes ont déjà été mises en place par le Festival de Rotterdam qui se déroule actuellement. Le Festival de Berlin, qui débutera le 10 février, a maintenu Jafar Panahi dans le jury de la compétition officielle. Le Festival del film Locarno annoncera des événements spéciaux en l’honneur des deux cinéastes iraniens, si jamais leur sort ne devait pas évoluer favorablement dans les prochains mois.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s