Le cinéma suisse voyage en Inde

Pas moins de quatre films suisses dans la section « cinema of the world » du 41ème International Film Festival of India (IFFI) à Goa. Tous les quatre représentent la vitalité et le talent de la nouvelle scène cinématographique suisse : How About Love de Stefan Haupt, Der Grosse Kater de Wolgang Panzer, Songs of Love and Hate de Katalin Gödrös (son troisième film, présenté en première mondiale dans la compétition internationale du Festival del film Locarno cet été) et Sinestesia, le premier film de Erik Bernasconi.

Katalin Gödros, le tessinois Erik Bernasconi et le zurichois Adrian Furrer, l’acteur principal de How About Love, étaient invités et purent présenter leurs films devant un public indien extrêmement curieux et réceptif. Le festival organisa également une conférence de presse où la délégation suisse eut l’occasion d’évoquer son travail et répondre aux questions des journalistes. Ce fut pour moi l’occasion de présenter le Festival del film Locarno et rappeler la vaste opération indienne prévue l’année prochaine à Locarno avec entre autres Open Doors India et une rétrospective des plus beaux films de l’histoire du cinéma indien.

Katalin Gödros (jeune réalisatrice suisse d’origine hongroise, installée à Berlin) expliqua que son film, qui rencontra des difficultés de financement et un début de controverse en raison de son sujet délicat (un père de famille troublé par la transformation de sa fille en femme), reçut des réactions positives de la part des jeunes femmes indiennes qui assistèrent à la projection. Katalin (en photo avec notre amie Lekha Shankar, journaliste thaïlandaise et correspondante du festival qui nous a accompagné très gentiment à la visite de temples et des nombreuses églises – Goa ancienne colonie portugaise est une région très catholique de l’Inde) a pris goût à l’Inde puisqu’elle va enchaîner un second festival après celui de Goa, à Kalachitra dans la magnifique région du Kerala. Cet excellent festival qui débute la semaine prochaine est dédié au cinéma d’auteur international et Songs of Love and Hate y sera également montré. Un bon présage pour le film qui va sortir début 2011 en Suisse, distribué par filmcoopi.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s